Emmanuel Sala -

 

PARUTION  

Acheter


 

 


"Mon sang ne m'appartient pas. C'est l'espace infini qui coule dans mes veines, le noir ciel étoilé qui circule en moi. La vie m'est donnée, pour un temps. C'est un don immense mais ce n'est pas de la générosité, ce n'est pas un don humain. Ce corps inerte que j'étais a été traversé par le courant sans fin du cosmos, par le flux des espaces froids et silencieux. Le sang est un liquide mais c'est parce qu'il a pris forme humaine. En réalité, il est le lent passage de l'éternité."


Dans "L'homme qui saigne", Emmanuel Sala, poète et hémophile, nous raconte son cheminement hors du commun à la découverte de la dimension symbolique du sang.
L'auteur traite son sujet par un savant mélange d'intuition, d'expérience et d'étude et relate en des termes bouleversants comment il découvre, dans "l'observation amoureuse" de son sang, l'infini présent au coeur de nos vies.
Ce livre, que l'auteur a mis huit ans à écrire, tient tout à la fois de l'autobiographie, de l'essai philosophique et du poème, trois dimensions qui sont indissociables dans sa démarche.
Un récit initiatique universel qui a la force des histoires vécues.

Top